L’Algérie détient l’artillerie la plus lourde d’Afrique devant le Maroc et le Sénégal

M99TV
C’est la fin des 6 journées de la phase de poules des éliminatoires de la Coupe du monde Qatar 2022, avec les qualifications pour les barrages des équipes du Sénégal, du Maroc , du Mali, de l’Égypte, du Ghana, de la RDC, de la Tunisie, du Cameroun, de l’Algérie et du Nigeria. En plus d’avoir atteint son objectif de terminer à la tête de son groupe, l’équipe algérienne finit également meilleure attaque avec 25 buts marqués en 6 matchs, soit une moyenne de 4.1 par rencontre.

Même si elle n’a pas gagné toutes ses rencontres dans ces éliminatoires de la Coupe du monde Qatar 2022, l’Algérie a une nouvelle fois démontré sa puissance de feu. Ayant pulvérisé la modeste équipe de Djibouti en aller (8-0 ; 0-4), ils ont aussi prouvé leur supériorité face au Niger (6-1 ; 0-4). Face à leur challenger pour la 1ère place du groupe A, le Burkina Faso, les hommes de Djamel Belmadi ont, toutefois, trouvé plus de mal à enchaîner les réalisations (1-1 ; 2-2).

Malgré cela, l’Algérie a terminé meilleure attaque avec 25 buts marqués en 6 matchs, soit une moyenne de 4.1 par rencontre. C’est le plus gros total sur l’ensemble de la phase de groupes, faisant de l’Algérie détentrice de l’artillerie la plus lourde du continent, devant son grand « rival » le Maroc (20 buts) et le Sénégal (15 buts). En revanche, le Malawi, la Mauritanie, le Zimbabwe et le Rwanda, disposent de la pire attaque avec seulement 2 buts marqués en 6 matchs joués, soit 0.33 but inscrit par rencontre.

Dans le chapitre de la défense, c’est le Mali qui demeure la muraille infranchissable. En 6 matchs joués, les Aigles n’ont pas enregistré la moindre défaite (5 victoires et 1 nul). Mieux, l’équipe entraînée par Mohamed Magassouba a terminé meilleure défense avec 0 but encaissé, devant le Maroc (1 but), la Tunisie, l’Ouganda et l’Afrique du Sud (2 buts).
www.m99.ma


شاهد أيضا
تعليقات
تعليقات الزوار
Loading...