Un ancien ambassadeur américain au Maroc nommé par Joe Biden membre du Conseil de l’institut pour la paix

M99TV
Le président américain Joe Biden vient de nommer l’ancien ambassadeur des Etats-Unis au Maroc (1997-2001), Edward Gabriel, au poste de membre du conseil d’administration de l’Institut des Etats-Unis pour la paix, un organisme public fondé par le Congrès et dont la mission de prévenir et d’essayer de résoudre les guerres à l’étranger.

Un nouveau challenge pour le diplomate qui était devenu le 16 ème ambassadeur des États-Unis au Maroc en 1997. Edward Gabriel vient d’intégrer le conseil d’administration de l’Institut des Etats-Unis pour la paix en tant que membre. Cet ancien ambassadeur des USA au Maroc a été nommé à ce nouveau poste par Joe Biden. Fondé en 1984 par le Congrès des États-Unis, l’Institut a pout mission de prévenir et résoudre les conflits internationaux, promouvoir la stabilité après le conflit et les transformations démocratiques et consolider la paix. Ainsi, il travaille avec les gouvernements et les sociétés civiles. C’est dire qu’Edward Gabriel est en terrain connu.

En effet, l’ancien ambassadeur des Etats-Unis au Maroc, a une grande expérience des relations internationales. Il a eu à organiser des forums politiques multilatéraux portant sur des questions de sécurité nationale, de commerce et d’énergie. Il a été impliqué dans les questions de non-prolifération nucléaire russe, et il a activement conseillé le gouvernement américain sur les préoccupations politiques au Moyen-Orient.

Lire aussi | Abdellah Mouttaqi : «30 permis de recherche sont actuellement dédiés exclusivement à l’exploration gazière»

Actuellement, Edward Gabriel est le président de l’American Task Force on Lebanon, une organisation à but non lucratif qui cherche à renforcer les liens culturels entre les États-Unis et le Liban. Par ailleurs, il a été le PDG fondateur de l’une des plus grandes sociétés d’affaires publiques de Washington D.C., le Madison Public Affairs Group. Edward Gabriel est aussi un ancien analyste économique principal au ministère américain de l’Énergie et directeur exécutif fondateur du Council of Energy Resource Tribes, une association de tribus amérindiennes qui possédaient des ressources énergétiques. Il a également été directeur du projet énergétique du Keystone Policy Center, pionnier de la réforme du secteur de l’électricité.

L’ancien ambassadeur des Etats-Unis au Maroc, siège aux conseils d’administration des écoles américaines de Tanger et de Marrakech, du Keystone Policy Center, d’AMIDEAST et de l’Université libanaise américaine. Il a reçu de nombreux prix, dont la Ellis Island Medal of Honor et ACCESS Arab American of the Year, entre autres, et a été reconnu par le FBI pour son travail sur les questions de sécurité bilatérales. Il est récipiendaire de l’Ordre National du Cèdre du Liban et de l’Ordre du Ouissam Alaouite au Maroc.

Lire aussi | Le Maroc, terre du doing business mais pas du business en douce

L’ambassadeur Gabriel est titulaire d’un B.S. diplôme en commerce et un doctorat honorifique en droit de l’Université Gannon. A noter que sa nomination par Biden comme membre de l’Institut des Etats-Unis pour la Paix doit être confirmée par le Sénat.
www.m99.ma


شاهد أيضا
تعليقات
تعليقات الزوار
Loading...