Le Consulat Général du Royaume du Maroc à Liège et au Grand-Duché de Luxembourg a participé à la Commémoration du 47ème anniversaire de la marche verte

Le Consulat Général du Royaume du Maroc à Liège et au Grand-Duché de Luxembourg a participé à la Commémoration du 47ème anniversaire de la Marche, à l’occasion d’une Soirée festive qui a été organisée à Liège par la « Fondation Nationale des Associations Liégeoises », le 06 novembre 2022.

Cette manifestation a connu la participation de plus de 200 personnes composée de membres de la communauté marocaine en Belgique, particulièrement de la région wallonne, et a été marquée par la prestation notamment de « l’orchestre Chouaïb Anouar », « Biladi Folk », « Abdelhak Daracif » et le Groupe de théâtre « Al Baydae ».

Lors de cette célébration de la Glorieuse Marche verte, le Consul Général du Royaume du Maroc, Monsieur Abdelkader ABIDINE, a prononcé une allocution durant laquelle il a mis l’accent notamment sur les éléments suivant :

▪ Cette célébration constitue l’occasion de se remémorer l’importance de cette grande épopée de l’histoire contemporaine du Maroc qui illustre les liens solides et indéfectibles unissant le peuple marocain et le Glorieux Trône Alaouite, et elle permet également de réitérer la mobilisation constante de l’ensemble des composantes de la société marocaine sous la conduite éclairée de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, que Dieu L’assiste, pour la défense des fondamentaux et sacralités du Royaume.

▪ Le Sahara a toujours fait partie intégrante du Maroc, et ce bien avant sa colonisation espagnole en 1884. Le Maroc a récupéré son intégrité territoriale par étapes et à travers des accords internationaux négociés avec les puissances coloniales. Ainsi, après avoir obtenu son indépendance de la France en 1956, le Maroc a récupéré les villes de Tarfaya en 1958, Sidi Ifni en 1969 et le Sahara marocain en novembre 1975, en vertu de l’Accord de Madrid.

▪ En raison de divergences fondamentales entre les parties pour le règlement définitif de la question du Sahara, le Conseil de Sécurité de l’ONU a, par sa résolution 1541 du 29 avril 2004, définitivement clarifié la méthode préconisée par la communauté internationale en donnant la priorité à une solution politique négociée et mutuellement acceptable.

▪ En vue de répondre favorablement à cet appel, le Maroc a soumis au Secrétaire Général de l’ONU, en 2007 « l’Initiative marocaine pour la négociation d’un statut d’autonomie de la région du Sahara », qui a été qualifiée depuis cette date par toutes les résolutions du Conseil de Sécurité de « sérieuse et crédible ».

▪ L’Initiative Marocaine d’Autonomie constitue la seule et unique solution pour le règlement du différend régional sur le Sahara marocain. Une grande majorité de pays appuient cette Initiative, à l’instar de la Belgique qui considère « le plan d’autonomie comme un effort sérieux et crédible du Maroc et comme une bonne base pour une solution acceptée par les parties », ainsi que l’appui dans le même sens du Grand-Duché de Luxembourg, le 04 octobre 2022..

▪ Durant ces dernières années, le Maroc a engrangé des succès diplomatiques tangibles sur la question du Sahara marocain qui se sont illustrés notamment par le soutien fort, clair et officiel de plus de 90 pays à la marocanité du Sahara, l’ouverture de plus d’une trentaine de Consulats de pays étrangers à Laâyoune et Dakhla, ainsi que le développement économique et sociale des Provinces du sud ainsi que leur stabilité qui représentent un modèle dans la région.

▪ Le Maroc, comme L’a réaffirmé Sa Majesté le Roi Mohammed VI, Que Dieu L’Assiste, demeure pleinement engagé pour appuyer les efforts du Secrétaire Général de l’ONU et son Envoyé Personnel visant la relance du processus des tables rondes, en vue de parvenir à une solution politique, basée sur l’Initiative Marocaine d’Autonomie et dans le strict respect de l’intégrité territoriale et la souveraineté nationale du Royaume.

▪ L’exhortation des membres de la communauté marocaine en Belgique particulièrement en région wallonne et au Grand-Duché de Luxembourg à renforcer leurs actions pour la défense de l’intégrité territoriale du Maroc et à être de fervents défenseurs du modèle de développement des Provinces du Sud dans leur pays d’accueil respectifs.

▪ La célébration de la Glorieuse Marche verte illustre, chaque année, l’esprit du sacrifice consenti par les Marocains et leur attachement indéfectible à la défense des sacralités et des constantes nationales.


شاهد أيضا
تعليقات
تعليقات الزوار
Loading...